Industrie

Optimisation de la Supply Chain de gaz

Storengy, une entreprise de stockage de gaz naturel, veut pouvoir anticiper ses besoins en stockage de gaz. L'optimisation de la supply chain de gaz est absolument critique pour eux, aussi bien au niveau de la gestion des achats que de celle des ventes. Les niveaux de stockage de gaz requis peuvent être prédits avec exactitude par TADA avec un score global de 91%. De plus, TADA arrive à corréler les niveaux de stockage de gaz avec différents facteurs externes comme la température.

Industrie

Pétrole et gaz

TEMPS d'EXECUTION du projet

Une semaine

BENEFICES client

  • Un score global de 91% pour la prédiction des niveaux de gaz stockés.
  • Une estimation chiffrée de l’impact de la température extérieure sur la quantité de gaz à stocker.
  • La vitesse, une fois que l’outil est en place, TADA effectue son analyse en quelques minutes.

Problèmes à résoudre

Est-il possible d’anticiper la quantité de gaz à avoir en stock à n’importe quel moment? Storengy est une entreprise de gaz française. Elle travaille en partenariat avec GRTGaz, qui est un fournisseur de gaz. Le gaz est ensuite distribué au consommateur final par Engie. Une entité de stockage de gaz a trois caractéristiques opérationnelles principales:
  1.  le volume de gaz utile,
  2. le taux de retrait de gaz et
  3. le taux d’injection de gaz.
Le volume de gaz utile est le stock de gaz requis pour l’ensemble du système de distribution sur plusieurs jours. Le taux de retrait est le volume consommé. Le taux d’injection est le volume de gaz naturel fourni. Les acteurs du marché ont tendance à posséder ou à sous-traiter du stockage de gaz naturel. Cela les aide à gagner en flexibilité et mieux gérer les fluctuations. C’est une problématique de logistique, donc de supply chain. TADA a réussi à prédire le volume de gaz stocké à partir d’un jeu de données rendu public par Storengy. Il comprend 741 éléments et inclut les caractéristiques suivantes:
  •   Gas Quantity Stocked (GWh): la quantité de gaz stockée. Elle peut être positive si on a du gaz en stock. Mais elle peut aussi être négative si les quantités distribuées sont supérieures à ce qui a été stocké. 
  •   Distributor Forecast Base (GWh): la valeur estimée (le matin) de la consommation de gaz pour une journée par Engie,
  •   Distributor Daily Variation (GWh): la capacité des distributeurs à réserver des GWh (gigawatt/hour) en fonction des besoins des clients,
  •   Transporter Daily Variation (GWh): le volume de gaz nécessaire pour atteindre l’équilibre en termes de distribution de gaz. Cette estimation est fournie par le fournisseur de gaz GRTGaz. Elle est faite le matin. Elle peut être positive et ainsi signifier qu’il y a assez de gaz dans le réseau pour la journée. Ou elle peut être négative et anticiper un déficit de gaz pour la journée. 
  •   Actual Previous Week (GWh): les valeurs mesurées la semaine précédente,
  •   Previous Week Temperature (°C): la température de la semaine précédente,
  •   Actual Previous Day (GWh): les valeurs mesurées le jour précédent,,
  •   Last Day Temperature (°C): la température du jour précédent, 
  •   WeekDay: le jour de la semaine,
  •   Month: le jour du mois,
  •   Date: la date.
Sécuriser les approvisionnements en gaz revient à trouver un équilibre compliqué. Dans un marché du gaz normal, la capacité de stockage est bien utilisée, efficace et a un coût relativement modeste. Par contre, sur le long terme apparaissent nécessairement des conditions de marché inhabituelles. Dans ces cas, il peut y avoir un manque de capacité de stockage en gaz naturel dans le système. De ce fait, fournir une bonne prédiction des quantités stockées requises en utilisant TADA est critique pour atteindre cet équilibre.

Objectifs

  • Estimer la bonne quantité de gaz à stocker pour atteindre l’équilibre. 
  • Comprendre ce qui a une influence sur les quantités de gaz à stocker.

Cela pose la question suivante en rapport avec l’industrie du gaz: Peut-on estimer les quantités de gaz naturel en stock requises quotidiennement avec précision?

Solution

Les modèles prédictifs de TADA sont précis pour prédire les quantités de gaz à stocker avec un score global de 91% en utilisant des chiffres réels.

Le stockage joue un rôle important dans les marchés très compétitifs du gaz naturel. Et ceci parce que les variations en consommation de gaz sont beaucoup plus importantes que les variations en production de gaz. Les phases d’injection de gaz dans le système constitué par Engie, GRTgaz et Storengy sont décorrélées des phases de demandes. Non seulement la demande varie, mais elle a souvent lieu à des distances considérables des sources de production. En Amérique du Nord et en Europe, la capacité en gaz naturel mesurée en volume utile est environ de 18% de la consommation totale. Il en résulte des fluctuations dans les prix du gaz.

TADA a choisi les six variables suivantes, parmi les onze fournies dans le jeu de données, pour effectuer ses prédictions:

  •   Distributor Forecast Base (GWh),
  •   Distributor Daily Variation (GWh), 
  •   Previous Day Temperature (°C),
  •   Month,
  •   Transporter Daily Variation (GWh),
  •   Date.

Et quand on voit les résultats, il semble normal que la quantité de gaz stockée dépende du mois de l’année. C’est-à-dire qu’il y a plus de gaz consommé et donc plus de gaz stocké pendant les mois froids que pendant les mois chauds. La prédiction dépend aussi de la température du jour précédent.  

Bénéfices client

En une semaine, le département achat chez Storengy a pu avoir:

  • des prédictions précises des quantités de gaz à stocker. 
  • avec un score global de 91%.   
  • des données quantifiées sur l’impact de la température de la veille sur les stocks de gaz.